Classe Volcano Alert en Sicile du 12 au 19 mai 2019

Une classe de la ville de Québec part à la découverte des volcans siciliens et leurs secrets pendant une semaine Voir descriptif détaillé

Classe Volcano Alert en Sicile du 12 au 19 mai 2019

Une classe de la ville de Québec part à la découverte des volcans siciliens et leurs secrets pendant une semaine Voir descriptif détaillé

18 élèves de 17 à 18 ans
Découvrir les volcans siciliens
En itinérance sur les îles éoliennes et l'Etna

Le Journal de Bord

Dimanche 12 mai

La classe au complet accompagnée de ses deux professeurs a retrouvé les deux encadrantes d’OSI de ce séjour, Fulvia et Chloé, à l’aéroport de Catane. Courage, encore quelques heures de voyage et tout le monde sera sur l’île de Vulcano ...

C’était sans compter sur les aléas des voyages et la compagnie de bateau. La porte du bateau ne s’est pas ouverte à Vulcano, tout le monde a du descendre à 10 min de là, sur l’île de Lipari. Heureusement, les siciliens sont très accueillants et nous avons pu retrouver un hôtel facilement. Après un repas bien mérité après ce loooonnng voyage, tout le monde à hâte d’aller se coucher pour enfin commencer la découverte demain en pleine forme !

Lundi 13 mai

Grâce à une bonne nuit et à un réveil ensoleillé au bord de la mer, nous nous sommes bien rechargé d’énergie et nous sommes prêts à commencer notre découverte des volcans siciliens. Après un agréable voyage en bateau jusqu’à l’île de Vulcano, nous commençons l’ascension de notre premier volcan de la semaine. Le ciel est bien bleu et l’envie d’arriver au sommet est forte ! Déjà en bas on sent l’odeur du soufre. Pendant la montée, on observe que la base du volcan est de couleur noire, alors que la partie supérieure est rougeâtre. La couleur noire correspond au matériel éructé lors de la dernière éruption de 1890-1891. Ce matériel a été érodé sur la partie sommitale du volcan, où la couche correspondante à une éruption plus ancienne devient visible. Une fois arrivés au sommet, nous avons pu admirer le cratère, les fumerolles ainsi qu’une vue magnifique sur les îles éoliennes. Nous avons mesuré la température de quelques fumerolles et nous avons discuté de leur composition chimique. Nous avons aussi observé les cristaux de soufre et discuté des différentes formes de cristallisation. Une fois descendus, nous sommes allés nous baigner… les uns dans la boue chaude, les autres dans la mer un peu froide. Un bon repas italien a bien conclu notre belle journée !

Mardi 14 mai

Aujourd’hui nous nous levons excités à l’idée de la montée de Stromboli qui nous attend ce soir, nous sommes tous impatients de voir les fontaines de lave ! Après le petit-déjeuner, nous prenons l’aliscafo. Heureusement, cette fois-ci le trajet est beaucoup moins agité que dimanche ! Nous arrivons à Stromboli sous la pluie et nous allons déposer les bagages à l’auberge de jeunesse. A l’heure du déjeuner, la pluie a arrêté de tomber et quelques rayons de soleil commence à se montrer… nos espoirs d’atteindre le sommet de Stromboli deviennent plus fortes ! Nous faisons le plein d’énergie en mangeant une grosse pizza dans le village. Ensuite on prépare les sacs à dos et vers 16h00 on rencontre notre guide, Mauro, qui est guide de haute montagne en Valle d’Aosta et passe quelques jours de vacances à Stromboli. La montée est très agréable, Mauro nous explique plein de choses intéressantes sur Stromboli, et le paysage devient de plus en plus vaste. Pendant la montée nous sommes un peu inquiets car des nuages occupent encore le sommet : est-ce qu’on pourra arriver au sommet et voir de la lave ? Après 900 mètres de dénivelé, nous arrivons au sommet ! Le ciel est encore couvert, nous piqueniquons, nous attendons le coucher de soleil en espérant un changement du vent qui puisse dégager le ciel… malheureusement cela n’arrive pas. Néanmoins, on peut entendre plusieurs explosions de gaz, c’est assez impressionnant ! On reviendra une autre fois pour admirer les fontaines de lave ! On descend avec la frontale le long d’une pente sableuse qui rend la marche très amusante. Enfin, nous concluons cette belle journée avec des glaces et des granite siciliennes !

Mercredi 15 mai

Journée riche de voyages. Tout d’abord, un trajet en aliscafo de trois heures nous amènes au port de Milazzo. Ensuite, un bus nous amène jusqu’au refuge Clan dei Ragazzi, sur le versant nord de l’Etna, dans une forêt de pins. Ici la température est bien plus fraiche que sur les îles éoliennes ! Ensuite, les participants se divisent en groupe et commencent à travailler sur leur projet scientifique de la semaine. Nous savourons un diner délicieux et nous nous couchons tôt pour être en forme pour la randonnée de demain.

Jeudi 16 mai

Résumé de cette journée palpitante :
7:30 : pluie / petit déjeuner
8:30 : orage / qu’est ce qu’on fait ?
9:00 : grêle, toujours orage / on reste au refuge
10:00 : pluie / cours sur le volcanisme
11:00 : brume / film sur l’Etna
12:00 : brume / pique-nique avec des spécialités siciliennes
13:00 : On part en rando ... Ah non il grêle de nouveau ...
14:00 : Grêle / Fulvia et Chloé partent reperer si quelque chose est possible dehors avec Ugo —> non
15:00 : Pluie et neige mêlée / Travail sur le projet en petit groupe
16:00 : pluie ... On écrit le journal de bord

Bilan : Sur l’Etna, il peut faire froid et moche !
Espérons qu’il fera meilleur demain pour tenter d’approcher le sommet de l’Etna ...

Vendredi 17 mai

Après la journée pour le moins humide d’hier tout le monde se lève ultra-motivé pour l’ascension de l’Etna. Après avoir attendu le bus (on commence à se faire au rythme sicilien !), nous arrivons au refuge de Sapienza, sur le flanc sud de l’Etna en milieu de matinée. La neige d’hier a bien perturbé le fonctionnement habituel et il n’est pas possible de monter aussi haut que prévu (2900 m). Nous partons donc de 2500 m d’altitude. Comme la journée est déjà bien entamée le sommet est incertain. Dès le départ nous marchons dans la neige ce qui complique la progression. Mais le groupe est super motivé et très en forme alors la montée se fait à un bon rythme. A 2900 m d’altitude, certains préfèrent s’arrêter là et profiter du spectacle des cratères latéraux et de la vue sur les cratères sommitaux. Le reste du groupe continue l’ascension en espérant arrivé à temps au sommet. La montée est de plus en plus dure à cause de l’altitude et de la neige (jusqu’à 40 cm par endroit !). Mais petit à petit le sommet se rapproche et on finit par y arriver ! La récompense est au rendez-vous. Nous sommes sur la Bocca nuova, un des 4 cratères sommitaux de l’Etna, à 3280 m d’altitude. La profondeur du cratère est telle qu’on ne voit pas le fond. Mais les explosions se font entendre quand même. Partout des fumerolles s’échappent des flancs du cratère. Le jaune du soufre, le blanc de la neige, le noir des roches et le bleu du ciel offre un spectacle de couleur magnifique. Du sommet on voit une bonne partie de la Sicile et les îles Eoliennes, la vue est splendide.

Le froid et le vent ne nous ont pas empêché de profiter et tout le monde est ravi d’avoir atteint le sommet. Pendant la descente, un des cratères sommitaux nous offre un beau spectacle avec une explosion qui projette un important panache de cendre dans les airs.

Puis le bus nous retrouvons le bus au refuge de Sapienza pour se diriger vers Catane ou nous découvrons notre dernier logement au bord de la plage. Tout le monde a de jolies couleurs ce soir et des images de l’Etna plein la tête.

Samedi 18 mai

Ce matin c’est la retransmission des projets scientifiques ! Après le petit-déjeuner et le forum, chaque groupe présente son travail de la semaine. Les six sujets traités sont les suivants :
1. Dynamisme éruptif (Eliane, Lydia, Eléonore)
2. Eruptions stromboliennes (Amélie, Victoria, Victoire)
3. Prévention des risques volcaniques (Isaïe, Olivier, Liam)
4. La cristallisation du soufre (Laurent, Samuel, Nicolas)
5. L’effet du volcanisme sur le climat (Eliot, Victoria, Anne Marie)
6. Les obsidiennes (Mathieu, Julien, Thomas)
Tout le monde a réalisé un très bon travail, sous forme soit d’article soit de vidéo. Et cela malgré le peu de temps disponible et les difficultés à se connecter à internet !

Ensuite, nous partons tous pour Catane avec le minibus de Christian. Après un bon déjeuner au restaurant où nous savourons des spécialités siciliennes, l’après-midi est consacré à une visite libre de la ville par petits groupes.
Le soir, nous dînons au restaurant du camping et ensuite nous partageons nos impressions de la semaine en grignotant de délicieux nougats ! Ensuite, on prépare les bagages et on se couche tôt… demain le bus vient nous chercher à quatre heures
du matin pour aller à l’aéroport !

Dimanche 19 mai

Nos partenaires

Voir également